conformité

conformité [ kɔ̃fɔrmite ] n. f.
• 1361; bas lat. conformitas
1Caractère de ce qui est conforme. accord, analogie, concordance, convenance, ressemblance, similitude. Conformité d'une chose avec une autre, de deux choses, entre deux choses. Être en conformité de goûts, de sentiments. affinité, harmonie, sympathie, 1. union. Loc. En conformité avec. conformément (à). « ça se serait fait en conformité avec mes plans » (Romains).
Mod. Fait d'être conforme à certaines normes. Certificat de conformité. Mise en conformité.
2Vx Fait de se conformer. adhésion, soumission. La conformité aux usages établis. conformisme.
⊗ CONTR. Désaccord, opposition.

conformité nom féminin (bas latin conformitas, -atis) État de deux ou plusieurs choses semblables entre elles ; ressemblance, similitude : La conformité de deux objets. État des choses qui s'accordent, qui se trouvent en parfaite harmonie ; concordance, accord : La conformité de goûts. Caractéristique du comportement d'un individu ou d'un sous-groupe lorsque ce comportement est déterminé par la règle du groupe ou par une autorité. ● conformité (expressions) nom féminin (bas latin conformitas, -atis) En conformité de, avec quelque chose, conformément à quelque chose, en accord, en harmonie avec quelque chose. Certificat de conformité, pièce délivrée par le directeur départemental de l'équipement constatant la conformité des travaux effectués avec les indications du permis de construire. ● conformité (synonymes) nom féminin (bas latin conformitas, -atis) État de deux ou plusieurs choses semblables entre elles ; ressemblance...
Synonymes :
Contraires :
- différence
État des choses qui s'accordent, qui se trouvent en parfaite...
Synonymes :
Contraires :
- désaccord
- incompatibilité

conformité
n. f. Analogie, accord. La conformité d'une copie avec l'original. Conformité de sentiments.
|| Loc. En conformité avec: conformément à, selon.

⇒CONFORMITÉ, subst. fém.
A.— Vieilli. État de soumission (cf. conformisme). Conformité à la volonté de Dieu :
1. L'instruction obligatoire aboutit au plus bel élagage de la personnalité. On enseigne la conformité aux enfants. On leur inculque le respect du formalisme.
CENDRARS, Moravagine, 1926, p. 302.
B.— Usuel. État, qualité de deux ou plusieurs choses identiques entre elles. La conformité d'une figure avec une autre :
2. Alors, pourquoi la même influence, partout présente, n'aboutirait-elle pas à la construction du même appareil chez toutes les espèces aquatiques, ou tout au moins chez toutes les espèces de même famille, de même genre, qui, outre qu'elles habitent le même élément, ont avec la torpille ou le gymnote électrique de si grandes conformités dans tous les autres détails de leur organisation?
COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 85.
Emploi abs., MAR. Certificat de conformité. Document certifiant qu'un bateau est bien conforme au plan d'origine de la série.
Au fig. État, qualité de deux ou plusieurs choses qui sont en parfait accord entre elles. La conformité de(s) goûts :
3. Et puis comme au fond soi-même
On s'aime beaucoup,
Si quelqu'un vous aime, on l'aime
Par conformité de goût.
GÉRALDY, Toi et moi, Méditation, 1913, p. 85.
Loc. prép. En conformité de, en conformité avec. Conformément à :
4. La beauté de l'espèce est alors comme un chemin qui conduit à reconnaître la beauté individuelle, en conformité avec cette loi de toutes nos connaissances, que le tracé simple et commun peut seul porter les différences et en faire des pensées.
ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, p. 65.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1370 « qualité de ce qui est identique ou en accord avec » (Oresme ds MEUNIER, Essai sur la vie et les ouvrages de Nicole Oresme, p. 168); 2. av. 1662 « action de se conformer à, de se soumettre à » (PASCAL, Pensées, section XIV, éd. Brunschvicg, Œuvres, t. 14, p. 309); 3. 1665 en conformité de (RETZ, Œuvres, éd. Chantelauze, t. 7, p. 93 : en conformité des dernières paroles qu'il me venoit de dire); 4. 1704 (Trév. : Non-conformité, en Angleterre, signifie Une différence dans le culte de la Religion). Empr. au b. lat. conformitas « ressemblance, imitation ». Sens 4 empr. à l'angl. nonconformity, d'abord Non-conformity attesté dep. 1618 (NED) comme anton. de conformity « conformité de croyance et de rites avec la doctrine et les règles d'une religion, notamment celle de l'Église d'Angleterre ». Fréq. abs. littér. :311. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 697, b) 254; XXe s. : a) 226, b) 455. Bbg. BARB. Loan-words 1921, p. 147. — BOULAN 1934, p. 103.

conformité [kɔ̃fɔʀmite] n. f.
ÉTYM. XIVe; de conformer.
1 Qualité de ce qui est conforme. Accord, analogie, concordance, convenance, correspondance, rapport, ressemblance, similitude. || Conformité apparente, réelle, d'une chose et d'une autre, d'une chose avec une autre. || Il y a conformité parfaite entre ces deux choses. Harmonie, régularité. || Conformité de goûts, d'inclinations, de sentiments. Affinité, sympathie; unanimité. || Conformité de vues. Unité; union.
1 (…) mettre dans un mariage cette douce conformité qui sans cesse y maintient l'honneur, la tranquillité et la joie (…)
Molière, l'Avare, I, 5.
2 Il avait une Nanette ainsi que j'avais une Thérèse; c'était entre nous une conformité de plus.
Rousseau, les Confessions, VII.
3 (…) lorsque je la trouvais d'accord avec moi (…) lorsque je distinguais en elle l'écho tout à fait exact et comme l'unisson de la corde émue qui vibrait en moi, c'était une conformité de plus dont je me réjouissais comme d'une nouvelle alliance.
E. Fromentin, Dominique, p. 156.
Loc. (1665). En conformité avec, en conformité de (vx) : conformément à. || Agir en conformité des ordres reçus. || En conformité de telle loi.
4 Si j'avais déserté, l'an dernier, ou si, jadis, je m'étais enfui avec Hélène, ça se serait fait en conformité avec mes plans, dont le détail était raisonnable.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XXIII, p. 310.
Être en conformité de goûts : avoir les mêmes goûts.
2 (1662). Vieilli. Fait de se conformer (à qqch.). || La conformité de ses actions à la volonté de son père. Adhésion, soumission. || La conformité aux usages établis (→ Bienséance, cit. 17). || Conformité à la religion, à l'idéologie dominante. Alignement (I., 3.), conformisme; orthodoxie.
5 (…) la conformité à la volonté de Dieu (…)
Mme de Sévigné, 205, 23 sept. 1671.
6 En général, je dis que la morale est la conformité de l'action à la raison. L'immoralité consiste à désobéir au jugement de la raison.
Victor Cousin, cité par Janet, Victor Cousin et son œuvre.
CONTR. Non-conformité; désaccord, dissemblance, opposition; anomalie. — Originalité. — Révolte.
COMP. Non-conformité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conformité — CONFORMITÉ. s. f. Rapport qu il y a entre les choses qui sont conformes. Conformité d inclinations. Conformité de sentimens. Conformité d humeurs. Conformité d esprit. Conformité d Arrêts, de Traités. f♛/b] On dit, La conformité à la volonté de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Conformite — Conformité La conformité est l état de ce qui présente un accord complet, une adaptation totale. La conformité est un terme employé en droit et en gestion de la qualité. La mise en conformité juridique se réfère aux éléments pertinents du droit… …   Wikipédia en Français

  • conformité — Conformité. subst. f. Rapport qu il y a entre les choses qui sont conformes. Conformité d humeurs. conformité d esprit. conformité d arrests, de traittez. On dit, La conformité à la volonté de Dieu, pour dire, La soumission de sa propre volonté à …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Conformité —  Ne pas confondre avec la notion mathématique de transformation conforme. La conformité est l état de ce qui présente un accord complet, une adaptation totale. La conformité est un terme employé en droit et en gestion de la qualité. Dans l… …   Wikipédia en Français

  • conformité — (kon for mi té) s. f. 1°   Qualité de ce qui est conforme. •   Avec lequel il n avait qu une conformité apparente, PASC. Prov. 2. •   Des sentiments qui avaient quelque conformité avec ceux du christianisme, PASC. Rel. 24. •   Pour entrer en… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONFORMITÉ — s. f. Rapport entre les choses qui sont conformes. Il y a une conformité parfaite entre ces deux choses. La conformité d une chose avec une autre. Conformité d arrêts, de traités. Conformité d inclinations. Conformité de sentiments. Conformité d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CONFORMITÉ — n. f. Qualité de ce qui est conforme. Il y a une conformité parfaite entre ces deux choses. La conformité d’une chose avec une autre. Conformité d’arrêts, de traités. Conformité d’inclinations. Conformité de sentiments. Il y a entre nous… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • conformité — atitiktis statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Produktui, gaminiui, procesui ar paslaugai nustatytų arba keliamų reikalavimų atitikimas. atitikmenys: angl. compliance; conformity vok. Konformität, f rus. соответствие, n… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • conformité — nf. konformitâ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CONFORMITÉ ET DÉVIANCE — Il n’est pas de société dont les membres ne subissent un minimum de pression qui les amène à se conformer à certains modèles, à certaines règles (et par là même à se ressembler). Cette pression ne s’exerce d’une manière uniforme ni quant à… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.